You are here: Home

Bienvenue

Le CDVL (Comité départemental de Vol Libre) regroupe d'office tous les clubs et OBL d'un département, affiliés à la FFVL, à partir du moment ou au moins 2 clubs et/ou OBL décident de sa création. C'est une association loi de 1901, comprenant un comité directeur élu par l'assemblée générale annuelle qui désigne ensuite un bureau (président, trésorier, secrétaire) et des commissions en son sein.

Le CDVL est par excellence le lieu de rencontre entre nos différentes disciplines (dans l'ordre d'apparition, le delta, le parapente, le cerf volant, le kite et le speed riding) puisque les élus des différents clubs et OBL doivent établir ensemble des choix et assurer le relationnel débouchant sur les financements attendus : le CDVL est le lieu idéal du dialogue et de la prise en compte des problématiques nécessitant la solidarité des clubs et des différentes disciplines.

Le CDVL a pour objet de formaliser des problématiques locales, de regrouper les envies des clubs et OBL et de les transformer en projets. Il s'occupe des enjeux qui sont trop lourds à gérer pour un seul club : gestion des sites coûteux ou problématiques, organisation de stages collectifs, ouverture de l'activité à des publics particuliers (scolaires, handicap, mixité, ...).

Il est l'interlocuteur logique, et désormais quasi-exclusif, des instances départementales : Conseil général, préfecture, DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale), CDOS (Comité Départemental Olympique et Sportif).

L'intérêt majeur de cet échelon départemental est de présenter (et obtenir) des subventions du CNDS (Comité National du Développement du Sport), qui est désormais la principale source de financement public du mouvement sportif (hors le haut niveau).

Le CNDS est géré localement par la DDCS et le CDOS.

A Noter aussi que le Conseil général élabore les PDESI (Plan départemental des Espaces Sites et Itinéraires de pleine nature) au travers un comité dans lequel le CDVL doit intervenir.

Etre inscrit dans le PDESI est, pour un site de pratique, une marque de reconnaissance publique et ensuite une assez bonne garantie de sa pérennité ... puis d'accès à des subventions départementales pour son entretien ou son développement.

Pour plus de détails sur le CDVL06, consultez cet article.

top